Recherche dans le site

Syndication

Partenariats

Lexique

Explications des termes et abréviations utilisés dans le site.

API

Acronyme de Interface de programmation d'application (en anglais, Application Programming Interface).

Une API définit les classes, méthodes, fonctions et variables dont [un] application va faire usage pour exécuter différentes tâches. [...]

Les API peuvent être procédurale ou orientée objet. Avec une API procédurale, vous pouvez appeler les fonctions pour exécuter des commandes ; avec une API orientée objet, vous devez créer des objets et appeler les méthodes de ces objets. Des deux, c'est la dernière qui est généralement préférée, car elle est plus moderne, et conduit à du code plus organisé. « Qu'est-ce qu'une API ? » in Manuel PHP

Pour plus de détails, voir Interface de programmation, dans Wikipédia.

CAE

Acronyme de Coopérative d'activités et d'emploi.

Une CAE est une coopérative dont le coeur d'activité est d'aider les entrepreneurs qui en sont membres à construire leur activité. A ce titre, la CAE offre à ses membres :

  • un cadre juridique et comptable, analogue à celui d'une société de portage,
  • avec, en plus, une assistance pour développer leur activité (conseil, formation, etc.)

Pour plus de détails, voir Coopérer pour entreprendre, le site officiel des CAE.

CMS

Acronyme de Content Management System (Système de gestion de contenu)

Logiciel utilisable en ligne permettant de créer et de mettre à jour les pages d'un site Web. Il existe un très grand nombre de CMS : SPIP, Joomla, Drupal, par exemple. Pour plus de détails, voir l'article sur les CMS dans Wikipedia.

CNIL

Acronyme de Commission Nationale Informatique et Libertés

Face aux dangers que l'informatique peut faire peser sur les libertés, la CNIL a pour mission essentielle de protéger la vie privée et les libertés individuelles ou publiques. Elle est chargée de veiller au respect de la loi “Informatique et Libertés” Missions de la CNIL

CSS

Acronyme de Cascading Style Sheet (feuilles de styles en cascade)

Langage permettant de contrôler l'apparence d'une page Web (mise en forme du texte, placement dans la page, style, couleurs, etc.) Pour en savoir plus : voir l'article sur les CSS dans Wikipédia.

Drupal

Système de gestion de contenu Web modulaire.

Drupal est un CMS particulièrement réputé pour sa modularité. Il permet de réaliser rapidement des sites Web de tout type et d'y ajouter facilement de nouvelles fonctionnalités grâce à un système de modules particulièrement performant. Il s'adapte aussi bien aux sites documentaires, qu'aux boutiques en ligne, en passant par les sites communautaires.

Drupal est écrit en PHP. Son code particulièrement bien pensé, garantit aux professionnels de pouvoir facilement réutiliser leurs développements d'un projet à l'autre : modules, thèmes graphiques, traductions, etc.

Pour en savoir plus :

EXIF

Exchangeable image file format

EXIF est une spécification de format de fichiers destinée notamment aux fichier JPEG et TIFF. Elle permet l'ajout de métadonnées destinées à la description technique des photographies issues d'appareils numériques : fabricant de l'appareil, exposition, sensibilité ISO, date et heure de prise de vue, coordonnées géographiques si l'appareil dispose du GPC, etc.

L'EXIF se distingue des métadonnées IPTC ou XMP plutôt destinées à la description documentaire de l'image.

Pour plus de détails, voir l'article de Wikipédia sur l'EXIF.

FTP

Acronyme de File Transfert Protocol (protocole de transfert de fichiers)

Protocole de réseau de type client-serveur permettant le transfert de fichiers. Le serveur FTP est un logiciel qui permet l'accès aux répertoires d'un ordinateur via un réseau informatique. Le client FTP est un logiciel qui permet à un utilisateur de manipuler les fichiers en question : téléchargement des fichiers présents le serveur (download), envoi de fichiers sur le serveur (upload), etc. Pour plus de détails, voir l'article sur le FTP dans Wikipedia.

GIF

Acronyme de Graphics Interchange Format (format d'échange d'images)

Nom d'un format d'image très utilisé sur le Web pour afficher les graphismes présentant des aplats de couleurs, un nombre de nuances limité et des zones transparentes (icones, graphiques, logo, etc.) Il permet aussi de réaliser des images animées

Ce format était soumis jusqu'en 2004 à des brevets – et donc au paiement de royalties –. Cela amena à la création du format PNG, analogue au GIF mais ouvert et techniquement plus élaboré. Le format GIF est maintenant dans le domaine public.

Le format PNG 8 bits est à préférer au GIF car, pour une qualité identique, les fichiers sont plus légers.

Pour en savoir plus, voir l'article sur le format GIF dans Wikipedia.

HTML

Acronyme de HyperText Markup Language (Langage de balisage hypertexte).

Langage informatique utilisé pour composer les pages Web. Voir l'article sur l'HTML dans Wikipédia pour en savoir plus.

IE

Abréviation d'Internet Explorer

Navigateur Web développé par Microsoft

Aussi abrégé en MSIE pour MicroSoft Internet Explorer

IPTC

International Press Telecommunications Council Information Interchange Model (format de métadonnées).

L'IPTC IIM, couramment abrégé en IPTC, est un format de métadonnées destinées au milieu de la Presse pour décrire tout type de document. Il est particulièrement utilisé pour les images, et permet de renseigner les élément suivants : auteur, titre, description, copyright, etc.

Les données IPTC peuvent être incorporées dans le fichier image.

L'apparition, en 2001, du format de métadonnées XMP, plus souple, a conduit à la création de l'IPTC Core, un jeu de métadonnées compatibles tant avec le XMP que l'IPTC.

Pour plus de détails, voir l'article sur l'IPTC IIM de Wikipédia (en).

JPEG

Acronyme de Joint Photographic Experts Group (Groupe de collaboration des experts en photographie)

Nom d'un format d'image très utilisé sur le Web et en photographie numérique. Ce format permet de compresser les images afin d'économiser de la place sur le support de stockage ou sur la bande passante lors d'une transmission. Le format JPEG est particulièrement efficace pour compresser les images aux nuances complexes (photographie, dégradés, etc.) La compression JPEG est dite “destructive” car l'apparence de l'image est dégradée par la compression ; plus la compression choisie est forte plus l'image est dégradée.

Pour en savoir plus, voir l'article sur le format JPEG dans Wikipedia.

Métadonnées

Informations décrivant un document selon une syntaxe formalisée. Par exemple, le langage HTML propose des balises qui permettent d'inclure ce type d'informations dans une page Web. Métadonnées courantes : titre du document, nom de l'auteur, mots-clefs, résumé, date de publication, etc.

Les métadonnées sont très utilisées par les moteurs de recherche pour cataloguer les pages Web. Pour en savoir plus, voir l'article sur les métadonnées dans Wikipedia.

MTA

Acronyme de Mail Transfer Agent (Agent de transfert de mail)

Serveur de messagerie électronique utilisé pour recevoir puis renvoyer des emails vers leur destination. Les emails passent de MTA en MTA jusqu'à leur destination. Le terme désigne aussi bien le logiciel capable de réaliser ce type d'opération que l'ordinateur où celui-ci est installé.

Pour en savoir plus, article sur les serveurs de messagerie électronique dans Wikipédia

MySQL

Système de gestion de base de données utilisant le langage SQL. Il très utilisé pour conserver les données des sites Web dynamiques comme les CMS.

Voir l'article de Wikipédia sur MySQL

PHP

Acronyme de PHP : Hypertext Preprocessor

Langage de programmation informatique très utilisé pour la réalisation de sites Web dynamiques, de nombreux CMS sont écrits en PHP.

Pour plus d'information, voir l'article sur le PHP de Wikipédia

PNG

Acronyme de Portable Network Graphics (Graphismes portables sur le réseau)

Nom d'un format d'image très utilisé sur le Web. Il permet de compresser les images pour qu'elles occupent moins de place. Le format PNG est particulièrement efficace pour compresser les images présentant des aplats de couleurs et un faible nombre de nuances (moins de 256 couleurs). Il permet aussi des réaliser des images dotées de surfaces transparentes ou translucides. Contrairement au JPEG, il effectue une compression non destructive (l'image n'est pas dégradée par la compression).

Le format PNG a été créer en 1995 pour remplacer le format GIF dont l'utilisation était alors limitée par des brevets. De plus, le format PNG est techniquement plus évolué et efficace que le GIF.

Pour en savoir plus, voir l'article sur le format PNG dans Wikipedia.

RSS

Acronyme de Really Simple Syndication (syndication vraiment simple).

Langage permettant de composer un document destiné à diffuser les dernières nouvelles d'un site Web et à les afficher sur d'autres sites. Pour exprimer le caractère dynamique et automatique de la diffusion, on parle aussi de “flux RSS". Voir l'article sur le RSS dans Wikipedia pour en savoir plus.

RVB

Acronyme de Rouge-Vert-Bleu, en anglais : RGB Red-Green-Blue, le RVB est un format de codage de couleurs informatique.

La couleur d'un pixel est définie par le mélange des 3 couleurs primaires : le rouge, le vert et le bleu, on parle aussi de canaux RVB.

Chacune de ces couleurs primaires peut recevoir une intensité variable. Cette intensité est notée numériquement sur 8 bits (1 octet) ce qui permet de définir 256 niveaux d'intensité par couleur primaire, de la plus faible (0 = noir) à la plus forte (255 = couleur vive).

Le mélange de chacune des 256 nuances des 3 couleurs primaires permet de définir les 16 677 216 couleurs habituellement disponibles sur un ordinateur.

Autres désignations : on parle aussi de couleurs encodées sur 24 bits (8 bits par canal x 3 canaux) ou de mode en « couleurs vraies » (True Colors).

Modèle de couleurs RVB

Pour plus de détails, voir l'article sur le codage RVB dans Wikipedia.

SQL

Acronyme de Structured query language (langage structuré de requêtes).

Langage informatique standard et normalisé destiné à interroger les bases de données et à manipuler les informations qui s'y trouvent.

Voir l'article sur le SQL dans Wikipédia.

URL

Acronyme de Uniform Ressource Locator (localisateur uniforme de ressource)

Chaine de caractères qui permet l'identification et l'accès à une ressource sur le Web. On parle couramment d'adresse Web. Par exemple http://www.eric-bellot.fr/informations-generales/lexique.html est une URL. Ce terme est à peu près l'équivalent d'adresse Web. Pour plus de détail, voir l'article sur les URL dans Wikipedia.

W3C

Acronyme de World Wide Web Consortium (Consortium du World Wide Web)

Le W3C est l'organisme chargé de promouvoir les standards du Web, c'est à dire les directives visant à assurer un échange cohérent d'informations sur le Web. Par exemple, le W3C édicte la syntaxe d'un grand nombre des formats de fichiers utilisés sur le Web : HTML, XHTML, XML, PNG, CSS, etc.

Pour en savoir plus voir l'article sur le W3C dans Wikipedia ou directement sur le site du W3C [en].

WCAG

Acronyme de Web Content Accessibility Guidelines (directives pour l'accessibilité des contenus Web).

Ensemble de consignes permettant de créer des pages Web utilisables par des personnes handicapées. Voir les Directives pour l'accessibilité aux contenus Web (version 1.0) afin d'en savoir plus.

WYSIWYG

Acronyme de What you see is what you get (ce que vous voyez est ce que vous obtenez).

Un logiciel est dit “Wysiwyg” lorsqu'il est capable d'afficher un document en cours d'édition avec l'apparence qu'il aura une fois terminé.

Par exemple, le traitement de texte Word permet de visualiser à l'écran le document tel apparaitra une fois imprimé ; Dreamweaver, logiciel de création de sites Web, permet d'éditer les pages dans la forme qu'elles auront une fois affichées dans un navigateur.

Les logiciels Wysiwyg s'opposent aux éditeurs de code, logiciels qui permettent de modifier directement le code informatique d'un document ou d'une page Web.

XHTML

Acronyme de eXtended HyperText Markup Language (langage de balisage hypertexte extensible).

Version du HTML conforme aux règles du XML.

Voir l'article HTML sur Wikipédia pour en savoir plus.

XML

Acronyme de eXtended Markup Language (langage de balisage extensible).

Langage informatique générique permettant de construire des langages appliqués destinés à la construction de documents. Par exemple, le XHTML et le RSS sont des applications du langage XML. Voir l'article sur le XML dans Wikipédia pour en savoir plus.

XMP

Extensible Metadata Platform (format de métadonnées)

Le XMP est un format de métadonnées permettant de décrire tout type de document.

Ce format est développé et maintenu par Adobe, il présente l'avantage d'être basé sur le XML et l'Unicode et, donc, d'être facilement interopérable, multiplateforme, etc. Il permet de renseigner tout type d'information : auteur, date de création, etc. Il intègre les éléments de la Dublin Core.

Afin de faciliter la diffusion du XMP, Adobe fourni, sous licence libre (BSD), une bibliothèque permettant aux développeurs d'intégrer facilement ce format à leurs applications. Les données XMP peuvent être stockées dans un fichier séparé ou directement incorporées au fichier qu'elles décrivent. Adobe a mis en place des procédures permettant l'incorporation des données XMP dans différents types de fichier : JPEG, JPEG 2000, PNG, GIF, PDF, TIFF, PS, etc.

Pour plus de détails, voir l'article sur le XMP de Wikipédia (en).